Dossier - Mobilité européenne des équipes éducatives

Développer la dimension européenne via des jumelages et des formations

Publication : 16 juillet 2021

Formations, échanges de pratiques, visites d’études… divers programmes permettent aux équipes éducatives d’améliorer leurs connaissances des systèmes éducatifs en Europe et d’enrichir leurs compétences pédagogiques.

Le premier interlocuteur doit être le chef d’établissement, la DAREIC (délégation académique aux relations européennes et internationales et à la coopération) ou le responsable du service des relations internationales. Des cadres institutionnels (programmes européens, accords bilatéraux, accords académiques…) facilitent la recherche de partenaires, le montage et le financement des projets. La mise en œuvre de projets à caractère international est longue et nécessite du temps pour la préparation.

JUMELAGES

Les mairies de villes jumelées organisent des visites qui concernent de nombreux secteurs : éducation, citoyenneté, social...

Se renseigner auprès du service des relations internationales de la mairie.

Les académies mettent en place des jumelages dans le cadre de leur politique de relations internationales.

Se renseigner sur les établissements partenaires de l’académie et les thèmes de coopération auprès de la DAREIC (Délégation académique aux relations européennes et internationales et à la coopération).

ÉCHANGES DE PRATIQUES ET FORMATIONS

Pour l’ensemble des équipes éducatives

Les formations et les échanges de pratiques prévus dans le programme Erasmus+ sont coordonnés par l’agence Erasmus+ France.

Ils s’adressent à l’ensemble des équipes éducatives.

 

Deux grandes catégories de projets peuvent être financées par le programme Erasmus + :

- les mobilités (pour les individus) de l’action-clé 1, qui permettent au personnel de l’éducation, entre autres, de réaliser un stage ou d’effectuer des périodes d’observation : projets accrédités ou à court terme. À noter : l’action-clé 1 comprend aussi la mobilité des élèves.

- les partenariats (pour les organisations) de l’action-clé 2, qui s’adressent aux différents acteurs intervenant dans l’éducation des jeunes enfants et des élèves de l’enseignement primaire et secondaire (établissements scolaires, universités, associations, entreprises, collectivités territoriales, …). Les projets doivent prendre en compte les questions d’environnement, d’inclusion et de numérique et doivent permettre d’accroître l’insertion internationale en d’échangeant et développant de nouvelles méthodes et pratiques : partenariats de coopération ou partenariats simplifiés.

Pour les enseignants de langue ou en section européenne

  • Des stages sont organisés chaque été par France Éducation International pour les enseignants de langue ou en section européenne. Ils ont pour objet le perfectionnement linguistique, la réflexion sur la méthodologie et l’évaluation de l’enseignement des langues, et la mise à jour des connaissances culturelles.
  • L’Ofaj (Office franco-allemand pour la jeunesse) organise des actions spécifiques pour les professeurs d’allemand stagiaires, ainsi que des stages et séminaires pour ceux qui souhaitent développer des partenariats avec leurs élèves en utilisant les technologies de l’information (programme Télé-Tandem).

Pour les actions de mobilité prévues dans le cadre de l’enseignement supérieur

Ces actions peuvent être financées par le programme Erasmus +, selon les mêmes catégories que celles décrites pour les équipes éducatives, à savoir : les mobilités de l’action-clé 1 ou les partenariats de l’action-clé 2. Ces dispositifs s’adressent aux universités, écoles, instituts, lycées avec STS, CFA du supérieur, etc. Étape préalable obligatoire : l’obtention de la Charte Erasmus pour l’enseignement supérieur (ECHE : European Charter for Higher Education).

Pour les professionnels de l’orientation

Des stages d’immersion ou à thème dans un autre pays européen sont destinés aux conseillers d’orientation-psychologues. D’une durée de 1 semaine, ils sont proposés dans le cadre du projet de mobilité Academia . Les candidats retenus bénéficient  d’une bourse Erasmus+ pour leur séjour.

Valoriser ses expériences et ses compétences grâce au portfolio numérique Europass 

Europass permet de créer ses CV, lettres de motivation, d’identifier ses compétences en France et à l’étranger, de rechercher et recevoir des suggestions de stages, de formations ou d’emplois en fonction de son profil et de ses acquis.

À lire aussi

Sur le même sujet

 

Haut de page