Gestion – administration

Du rédacteur en mairie à l’assistant de direction en PME, les missions liées à la gestion d’entreprise sont transversales. La clé d’entrée ? Une formation polyvalente en 2 à 5 ans d’études après le bac.

Le secteur

Les fonctions liées à la gestion et à l’administration se retrouvent aussi bien dans le secteur public que privé. Bien que proches, les activités s’y exercent différemment, prenant en compte les spécificités propres à la structure d’accueil. Dans le privé, aucune entreprise ne peut se passer de compétences administratives.

Quel que soit le champ d’application (budget, équipement, logistique, personnel…), les gestionnaires établissent les indicateurs de la vitalité de leur société. Et quelle que soit la conjoncture économique, la gestion de l’entreprise et des carrières reste un enjeu majeur. Aussi, ces professionnels sont prisés. Dans l’Administration, on a tout autant besoin de ces profils ! Qu’il s’agisse de la fonction publique d’État (ministères, préfectures et établissements publics administratifs), de la fonction publique territoriale (régions, départements, communes) ou de la fonction publique hospitalière.

Fait nouveau : le nombre de non-fonctionnaires augmente. Même si les départs à la retraite ne seront plus systématiquement remplacés, environ 30 000 recrutements par an seront maintenus. Dans les collectivités, les besoins se concentrent, entre autres, sur les affaires juridiques et administratives.

Les métiers

Dans les entreprises privées, aucun service de direction ne peut se passer de cadre. Chef du personnel, directeur financier, responsable logistique… Chacun est expert dans son domaine, encadre une équipe et s’appuie sur une ou plusieurs assistantes qualifiées.

Indispensable à la bonne marche du service, les assistantes de direction préparent et facilitent au quotidien le travail de leur(s) supérieur(s) hiérarchique(s). Polyvalents ou spécialisés dans un domaine (juridique, économique, comptable, commercial…), parfois bilingues ou trilingues, tous maîtrisent l’expression écrite et orale, ainsi que les technologies de l’information et de la communication. Dans la fonction publique, on retrouve toutes ces professions, notamment au sein de la famille des emplois administratifs (adjoint administratif, rédacteur, attaché d’administration…).

Recrutés sur concours ou par voie contractuelle, ces personnels sont répartis en trois catégories : missions d’encadrement (catégorie A) ; d’application (catégorie B) ; d’exécution (catégorie C).

A voir  : Les trois fonctions publiques